mardi 23 avril 2019

Histoire du génie contemporain - L’Engin Blindé du Génie (EBG) : les premières armes dans le Golfe

Un EBG du 19e régiment du génie en action (crédit: 19e RG)

L'Engin Blindé du Génie (EBG), dérivé de l'AMX 30B2, est destiné à remplir un grand nombre de missions d'aide à la mobilité et de contre mobilité : ouverture et fermeture d'itinéraires, dégagement d'obstacles, aménagement de gués. Il travaille en atmosphère contaminée. Cet engin est testé en opération pour la première fois lors de la guerre du Golfe. Il est équipé d’une pelle droite très robuste, de type bouteur, utilisée pour le terrassement et le déblaiement d'obstacles (rendement : 200 m²/h sur 3,55 mètres de large). Un treuil hydraulique est capable de tirer une masse de 15 à 20 tonnes. Il peut dégager des obstacles ou auto haler l'engin lui-même (longueur de halage : 80 mètres). Il dispose en outre d’un lanceur de charge de démolition destiné à projeter 10 kg d'explosifs à une portée comprise entre 30 et 550 mètres ainsi qu’un lance-missiles antichar d'une portée maximale de 260 mètres capable de projeter 20 mines. Une arme automatique de 7,62 mm assure sa protection rapprochée. Une pince à grumes et un crochet de levage complètent les équipements disponibles L’équipage est composé d’un chef d'engin (sous-officier), d’un opérateur et d’un pilote. Récemment revalorisé en 2012, ce nouvel EBG testé au 19e RG est baptisé « Housseini Ali », du nom du caporal-chef de la 1ère compagnie de combat tué en Afghanistan à l’été 2011.

Désignation
Dimensions
Longueur
8,29 m.
Longueur
3,35 m.
Carburant
Gazole 990 litres (500km - 16 à 18h)
Vitesse maxi
65 km/h
Vitesse moyenne sur route
45 km/h
Vitesse moyenne tout terrain
35 à 40 km/h
Pente
60%
Dévers
30%
Garde au sol
45cm
Wagonnage
3100
Classe
45
Source - Armée de Terre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire